Archives de catégorie : Projets, concours et défis

Participez au projet les Savanturiers

« Les Savanturiers »

Ce sont des projets d’explorations scientifiques à mener en classe, qui concernent les classes maternelles et primaires.Les SAVANTURIERS existe depuis plusieurs années.

Comment ça marche ?

L’inscription  a lieu en début d’année scolaire.

Chaque classe choisit un thème de travail, parmi 11 différents. Elle sera accompagnée par un « Mentor scientifique » lors de projet.

Pour obtenir  des informations supplémentaires, accédez au site des  SAVANTURIERS.

Pour tout renseignement complémentaire ou pour solliciter un accompagnement, contactez votre équipe de circonscription .

Pour un usage responsable d’Internet – « Trophée des classes »

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le site du concours :

Pour un usage responsable d’Internet – « Trophée des classes » :

http://www.tropheesdesclasses.fr/

Organisé en partenariat avec la CNIL et la MGEN, ce concours s’inscrit dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information. Il s’étend cette année aux classes de l’école élémentaire, du collège et du lycée.

Les classes souhaitant concourir devront soumettre par voie numérique avant le 5 mai 2017 une production aboutie en lien avec l’une des quatre thématiques suivantes :

  • le respect des droits des personnes
  • la protection de la vie privée
  • les traces laissées sur Internet
  • la vérification des sources

Rendez-vous sur le site du projet pour plus de précisions.

Rallye Internet

Le rallye Internet est ouvert à toutes les écoles du Doubs du CP au CM2.

Il se déroulera du 16/01/2016 au 17/03/2017.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 13 janvier 2017.

Les élèves de chaque classe inscrite devront répondre à des questions dans différents domaines (Mathématiques, français, Histoire/Géographie, Anglais, …….) en utilisant les outils numériques à leur disposition.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Rallye.

REFER – Rendez-vous des écoles francophones en réseau

Le REFER s’adresse à l’ensemble de la communauté éducative de l’espace francophone comprise au sens large avec pour cœur de cible l’ensemble des enseignants et des élèves de la maternelle à l’université.

Le thème de cette édition 2017 sera « La classe : un univers de créativité ! ». Elle mêlera toutes les disciplines scolaires, misera sur l’échange et la collaboration entre les participants et surtout mettra en lumière les élèves et leurs réalisations.

Plusieurs projets sont proposés aux classes – quatre projets principaux :

  • Élève 2025 : projet intégrant des casques de réalité virtuelle (cardboard par exemple). En partant des objets connectés d’aujourd’hui et de leur présence croissante (aspirateurs, téléviseurs, domotique, voitures, jouets, montres, téléphones…), il s’agira d’imaginer comment ces technologies vont être intégrées dans l’école en 2025. Que permettront demain ces objets d’aujourd’hui ? Que ne permettront-ils pas ?
  • Anime Histoire : il s’agira, à la manière d’un cadavre exquis et sur un thème imposé, d’écrire une histoire de manière collaborative et de créer des illustrations qui prendront la forme d’un film d’animation.
  • Le grand saut : les élèves nous racontent les craintes qu’ils avaient avant la « grande rentrée » lors des étapes importantes de la scolarité que sont le passage à l’école primaire, au collège, au lycée ou à l’université. Ce projet propose de créer un pont entre l’avant et l’après en mettant les élèves en lien.
  • Sciences pour tous : ce projet veut placer les élèves dans un contexte d’interdisciplinarité, notamment avec les sciences et le français. Il leur permettra de comprendre l’importance de l’explicitation et du vocabulaire utilisé dans l’apprentissage des sciences par le biais de la production d’une capsule vidéo de vulgarisation scientifique.

projets-refer

Des projets satellites : d’autres projets, avec un nombre de classes participantes moins élevé, pourront également s’ajouter. Ils sont présentés sur le site du REFER.

Ces projets bénéficieront d’un accompagnement des enseignants et des classes en fonction des possibilités des organisateurs jusqu’en mars 2017.

Vous avez jusqu’au 13 janvier 2017 pour vous inscrire.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site refer-edu : http://www.refer-edu.org/ et contactez votre équipe de circonscription pour un accompagnement.

Étudier la Grande Guerre en partant du monument aux morts de votre commune

Dans les nouveaux programmes de cycle 3, la Première Guerre mondiale est étudiée au CM2 « à partir des traces de la Grande Guerre (…) dans l’environnement des élèves (lieux de mémoire et du souvenir, paysages montrant les reconstructions, dates de commémoration) ».

Une de ces traces exploitables et présentes dans quasiment toutes les communes de France est sans conteste le monuments aux morts.

QUE FAIRE D’UN NOM DE POILU RELEVÉ SUR LE MONUMENT AUX MORTS  ?

Vous pouvez reconstituer en partie l’itinéraire d’un poilu en  vous rendant sur le site Mémoire des hommes qui comprend une base de données des Morts pour la France. Vous pourrez y consulter la fiche qui a été créée après son décès. Sur cette fiche figurent une série d’informations liées au décès de chaque poilu.

Pour obtenir plus de renseignements sur l’itinéraire d’une  personne particulière, relevez sur sa fiche sa classe, son numéro de recrutement ainsi que le nom de son bureau de recrutement.

En trouvant le site internet des archives départementales correspondant au bureau de recrutement, vous pourrez consulter le registre matricule militaire d’un poilu particulier.

A titre personnel, vous pouvez aussi participer au défi « 1 Jour, 1 Poilu » qui consiste à indexer dans une base de données, avant le 11 novembre 2018, toutes les fiches des 1,3 million de militaires Morts pour la France durant la Grande Guerre. Pour plus d’informations, rendez-vous ICI.

Participer au dispositif TWICTÉE – La dictée revisitée

#Twictée XIX du  07 nov. au  25 nov. 2016

Tous les renseignements sont disponibles sur cette PAGE.logo-twictee

QU’EST-CE QU’UNE TWICTÉE ?

Il s’agit d’un dispositif d’apprentissage et d’enseignement de l’orthographe d’un mode nouveau. Il permet de mettre en relation des classes francophones, via le réseau TWITTER, pour faire des dictées négociées.

COMMENT CELA FONCTIONNE-T-IL ?

Après inscription dans une base commune, les classes sont appariées par niveau d’âge. Chaque classe travaillera donc avec une classe-miroir.

Les deux enseignants entrent en contact et s’accordent sur les points qui devront apparaître dans les dictées proposées (temps utilisé, règles orthographiques,…). Ils préparent un court texte (140 caractères maximum) qui tiendra compte de ces critères.

 La dictée est d’abord faite individuellement, puis par groupe. Au final, chaque groupe envoie  sa dictée à son groupe-miroir en utilisant TWITTER.
Le groupe-correcteur corrige la dictée reçue et  produit des TWOUTILS (qui sont des petites règles d’orthographe en 140 caractères qui nous permet d’éviter ou de corriger une erreur d’orthographe) qui sont envoyés au groupe-miroir. Ce groupe-miroir corrige son texte en tenant compte des Twoutils fournis.

En dernier lieu, la dictée est refaite une dernière fois individuellement.

EN CONCLUSION

Dans ce dispositif, 90% du travail s’effectue encore avec un papier et un crayon.  Twitter n’intervient que lors de l’envoi des dictées finalisées et des Twoutils.

L’originalité du dispositif réside dans le fait de mettre chaque élève à la fois en position de producteur et de correcteur. Il est engagé  dans une démarche réflexive et collaborative autour du renforcement de ses propres stratégies orthographiques.

Les contacts pris dans le cadre de la TWICTÉE débordent très souvent de ce cadre et débouchent ensuite sur une correspondance scolaire.

Quelques liens utiles pour comprendre la TWICTÉE (infographies, courtes vidéos,…)

twictée


Lire le compte-rendu d’une expérience TWICTÉE dans une classe du Doubs (CP/CE1 d’Étrabonne)

Lire le compte-rendu d’une expérience TWICTÉE dans une classe du Doubs (CE2/CM1 de Devecey)


Si vous désirez recevoir une aide pour mettre en place votre projet Twictée, envoyez un courriel à :

pascal.millot@ac-besancon.fr

Sauvages de ma rue

logo_sauvages_de_ma_rue

 Le programme Sauvages de ma rue a pour but de permettre aux citadins de reconnaître les espèces végétales qui poussent dans leur environnement immédiat, les plantes qu’ils croisent quotidiennement dans leur rue, autour des pieds d’arbres, sur les trottoirs, dans les pelouses… Mais nul besoin d’être botaniste.

On peut participer à ce projet toute l’année même si la saison idéale reste le printemps.

Pour de plus amples renseignements, cliquez sur ce lien.