Archives de catégorie : Non classé

Faire de l’anglais avec Captain Kelly

Captain Kelly est un assistant vocal qui s’utilise en classe sans connexion internet. Il utilise la voix d’une comédienne anglaise et propose une série d’activités courtes et variées. 

L’enseignant sélectionne les contenus qu’il souhaite utiliser et les intègre dans ses propres séances d’enseignement. Les activités sélectionnées permettront aux élèves de travailler la compréhension orale, l’expression orale en continu tout en améliorant leur prononciation.

L’enseignant peut choisir les temps durant lesquels il aura recours à ce dispositif qui s’appuie sur une intelligence artificielle. Captain Kelly s’adapte à différents types d’organisation : en classe entière, en petits groupes ou individuellement.

LE MATÉRIEL

Captain Kelly se compose de :

  • Un boîtier numérique vocal
  • Un smartphone, utilisé par l’enseignant, pour contrôler ce boîtier numérique vocal
  • Un microphone raccordé au boîtier
  • Un kit de flashcards
  • Un guide pédagogique

Dispositif vocal et micro

L’ORGANISATION DES ACTIVITÉS

Elles sont articulées autour de 6 thèmes :

  • My name’s Captain Kelly,
  • How are you today ?
  • Let’s go to school
  • Me and my family
  • I like pancakes
  • Special Days

Chaque thème est composé de 12 modules qui comprennent chacun 4 courtes activités.

Le dispositif propose trois parcours :

  • CP/CE1
  • CE1/CE2/CM1
  • CM1/CM2

 Téléchargez la plaquette de présentation de Captain Kelly

Voici deux vidéos, prises dans la classe de CM2 de madame Gegot-Saget, à l’école de Doubs (25) qui vous présentent des exemples d’utilisation de Captain Kelly en classe.

Quelques rituels.

D’autres activités : ici, autour des mathématiques.

Recherche d’informations et Création d’une vidéo avec sa classe (Sciences Cycle 3)

RECHERCHE D’INFORMATIONS ET CRÉATION D’UNE VIDÉO  AVEC SA CLASSE (Sciences Cycle 3)

Cet article se propose de vous décrire comment, après avoir traité d’un sujet du programme (dans cet exemple, il s’agit de présenter les planètes du système solaire), les élèves d’une classe de cycle 3 peuvent rendre compte des connaissances qu’ils ont acquises et même les parfaire, en créant une vidéo (ou un livre numérique ou encore plusieurs pages du blog d’école reliées par des hyperliens).

Après un temps préalable durant lequel la classe cernera le sujet à traiter à partir de représentations initiales et/ou des connaissances acquises, puis imaginera le contenu de la vidéo (informations à communiquer, organisation de ces informations, choix des images, de ce qui sera dit oralement, de ce qui sera écrit,…), plusieurs étapes se succéderont :

1. Recherche d'informations
Recherche d’informations :

On doit d'abord s'interroger sur ce que l’on doit attendre, en tant qu'enseignant, d'une recherche d’informations :

  • Est-ce de savoir utiliser un moteur de recherche (peu d’utilité pour un élève d’élémentaire) ?
  • ou de rechercher des informations dans un texte ou en naviguant grâce aux hyperliens présents sur une page web ?
Quelles compétences les élèves développent-ils en effectuant des recherches d'informations ?
  • La lecture sélective
  • Le repérage des indices métatextuels
  • La réécriture des informations sélectionnées
LES DIFFÉRENTES ÉTAPES D'UNE RECHERCHE D'INFORMATIONS
L'enseignant crée son questionnaire :
  • À partir des réponses attendues qui constitueront le contenu de la vidéo (ici, des données sur chaque planète)
  • Il veillera à éviter les questions vagues ou trop ouvertes

Préparation
  • Trouver 2 (ou 3) sites internet dans lesquels les réponses aux questions sont présentes.

  • Préparer une page de liens cliquables ou des onglets déjà ouverts sur le navigateur menant vers les sites sélectionnés.

  • Trouver 2 ou 3 livres qui traitent du sujet et qui contiennent des réponses aux questions.
  • Adapter si besoin son questionnaire.
Organisation en groupes (proposition)
  • Groupe 1 : recherche d’informations sur PC ou tablette (en binôme pour éviter la surcharge cognitive liée à la navigation + lecture des informations)
  • Groupe 2 : Recherche d’informations sur livres
  • Groupe 3 : Exercices en autonomie (par exemple de maths)
  • Groupe 4 : Autre activité en autonomie (par exemple Questions de lecture)
  • ……..
Pensez à :
  • La place de l’enseignant : Avec quel groupe travaille-t-il ?
  • La durée des ateliers (30 min ?)
  • La rotation des ateliers (Sur la matinée ? Sur la semaine ?)
Après la recherche : Synthèse des réponses

Cette activité collective s’avère très utile pour certains élèves lorsque les autres expliquent la  stratégie qu'ils ont mise en œuvre pour trouver les réponses aux questions.

2. Productions d'écrits et création de la vidéo

AVANT DE CRÉER LA VIDÉO

Préalablement à cette phase, l'enseignant mettra en œuvre des séances de productions d'écrits, l'étude, avec sa classe, des caractéristiques d'une fiche d'identité. Les élèves en auront eux-mêmes créées plusieurs.

Ils seront ensuite répartis en groupes.

Répartition des diapositives entre les différents groupes

Chaque groupe prépare ses textes :

  • A faire apparaître à l’écran
  • A lire, à enregistrer
  • Cherche une image ou une vidéo pour sa diapositive (l’enseignant peut aussi se charger de constituer un dossier d’images)
Constituer son dossier images
  • Choisir les images dans la photothèque de l’application
  • Prendre des photos (avec l’application tablette – exemple de dessins créés par les élèves)
  • Choisir des images de grande taille et libres de droits et de réutilisation (Pixabay – attention aux images sponsorisées avec filigrane)
Établir une cohérence entre les diapositives

Collectivement, la classe établira une charte graphique, pour définir les différents points qui devront être similaires d’une diapositive à l’autre (quel texte apparaît, sous quelle forme, police, mise en page, place de l’image, couleur de page, …)

Demande d’autorisation d'enregistrement et de diffusion (image et/ou voix)
  • Cette autorisation doit avoir une durée de diffusion dans le temps et spécifier le support (vidéo, adresse du site, …)

CRÉER LA VIDÉO

À l'aide d'un vidéo-projecteur, l'enseignant montrera à ses élèves le fonctionnement de l'application utilisée pour créer les diapositives qui constitueront la vidéo.

Il pourra également leur fournir une fiche d'aide.

Ensuite, afin de créer leur diapositive, les différents groupes passeront, par binômes, devant un PC, ou sur tablette.

L'ordre de passage de ces groupes n'importe pas, car au final,  l'enseignant pourra réorganiser la chronologie des diapositives.

3. Publication et partage de la vidéo

Lorsque la vidéo aura été créée, elle sera publiée en ligne par l'enseignant ou par les élèves sous son contrôle.

Ces derniers pourront alors partager le lien vers cette vidéo :

  • avec des personnes expertes qui ont pu participer au projet.
  • ou avec leurs parents, dans le cadre de la coéducation.

Pour cela, ils auront appris préalablement à écrire un courriel en respectant les règles de civilité liées à cet outil de communication.

La classe pourra aussi utiliser un réseau social pour communiquer. Cette communication se fera sous le contrôle de l'enseignant qui aura créé un compte de classe. Elle constituera alors un bon point d'attache pour aborder  les problématiques liées à l'EMI (Éducation aux médias et à l'information) :

  • Quelles règles de civilité sur un réseau social ?
  • Quels abonnés accepter ?
  • Contenus publics ou privés ? ...

 

Validation des compétences du CRCN

En réalisant ce projet collectif, chaque élève de la classe pourra potentiellement, et à minima, valider les compétences du CRCN (cadre de référence des compétences numériques) suivantes (niveaux 1 et 2, voire parfois 3) :

1. Informations et données
1.1 Mener une recherche et une veille d'information
  • Lire et repérer des informations sur un support numérique.
  • Effectuer une recherche dans des environnements numériques divers.
  • Expliquer sa stratégie de recherche.
1.2 Gérer des données
  • Sauvegarder des fichiers dans l'ordinateur utilisé et les retrouver3
  • Sauvegarder des fichiers dans l'ordinateur utilisé, et dans un espace de stockage partagé et sécurisé, afin de pouvoir les réutiliser.
1.3 Traiter des données
  • Sélectionner et mettre en relation des informations issues de ressources numériques.
2. Communication et collaboration
2.1 Interagir
  • Utiliser un outil ou un service numérique pour communiquer.
  • Connaître et utiliser les règles de civilité lors des interactions en ligne.
  • Utiliser différents outils ou services de communication numérique.
  • Respecter les principales règles de civilité et le droit des personnes lors des interactions en ligne.
2.2 Partager et publier
  • Publier des contenus en ligne.
  • Partager des contenus numériques en ligne en diffusion publique ou privée.
  • Savoir que certains contenus sont protégés par un droit d'auteur. Identifier l'origine des informations et des contenus partagés.
3. Création de contenus
3.1 Développer des documents textuels
  • Utiliser les fonctions simples d'un traitement de texte.
  • Utiliser les fonctions simples d'une application pour produire des contenus majoritairement textuels associés à une image, un son ou une vidéo.
  • Enrichir un document en y intégrant des objets numériques variés.
3.2 Développer des documents multimédia
  • Produire ou numériser une image ou un son.
  • Produire et enregistrer un document multimédia.
3.3 Adapter les documents à leur finalité
  • Utiliser des fonctions simples de mise en page d'un document pour répondre à un objectif de diffusion.
  • Connaître et respecter les règles élémentaires du droit d'auteur, du droit à l'image et du droit à la protection des données personnelles.
5. Environnement numérique
5.2 Évoluer dans un environnement numérique
  • Se connecter à un environnement numérique.
  • Utiliser les fonctionnalités élémentaires d'un environnement numérique.
  • Retrouver des ressources et des contenus dans un environnement numérique.
  • Organiser ses contenus et ses ressources dans son environnement numérique.

Espace de partage et de mutualisation entre enseignants

Pour éviter les virus ou l’action d’éventuelles personnes malveillantes, cet espace est protégé par un mot de passe. Celui-ci est à demander à votre ERUN.

Dans cet espace collaboratif, vous pouvez déposer ANONYMEMENT des ressources afin de les partager avec vos collègues ou en télécharger selon vos besoins. Celles-ci peuvent :

  • avoir été créées par vos soins (vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter votre nom comme auteur)
  • avoir été produites par d’autres (mais alors il faudra citer l’auteur)
  • exister sous la forme d’une adresse internet (URL)

Cliquez ici pour y accéder

Créer un cahier de réalisations numérique en cycle 2

Dans la classe de Mme Gaillard à Larnod, les élèves de CP/CE1/CE2 tiennent chacun à jour un cahier de réalisations dans lequel sont consignées différentes activités qu’ils ont effectuées  (exercices de fluence, productions d’écrits, poésie récitée, activités mathématiques,….)

Ce cahier, réalisé avec l’application Book Creator, comprend des textes, des images mais aussi des sons (enregistrements des élèves). Il est partagé avec les parents grâce à des liens courts ou des QR codes.

 

 

Utilisation des QR Codes en classe

 Qu‘est-ce qu’un QR Code ?

Littéralement, QR Code signifie  Quick Response Code.

Il s’agit d’un petit pictogramme carré et pixellisé qui, une fois flashé à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette, donne accès à des contenus hébergés sur Internet. Ces contenus peuvent donc prendre la forme de textes, de sons, d’images ou de vidéos produits par d’autres ou par les élèves d’une classe.

Mais plus qu’un lien internet (URL), un QR Code peut aussi donner accès à du texte brut (jusqu’à 4 200 caractères),  à un code Wifi pour s’y connecter, à un événement placé dans un calendrier pour l’ajouter automatiquement dans votre agenda électronique personnel, ….

Les QR Codes en classe ?

  • EN MATERNELLE :

Chaque élève peut rapidement retrouver l’ensemble des enregistrements effectués en classe (par lui ou d’autres élèves) grâce à des QR Codes placés dans son cahier de vie.

Il a aussi la possibilité d’écouter une histoire enregistrée (par l’enseignant par exemple) autant de fois qu’il le désire. Cela lui permet de mieux comprendre les récits en personnalisant leur écoute.

Des QR Codes présents dans le cahier de vie, peuvent constituer un moyen de donner  à voir aux parents les apprentissages fondamentaux qui sont réalisées en classe, à condition que le fichier son qu’ils écoutent ou que la vidéo qu’ils regardent soient déposés sur le blog de l’école.

  • EN  ÉLÉMENTAIRE :

Les QR Codes peuvent être utilisés pour fournir des aides, des tutoriels, des corrections d’exercices (sous forme de textes, de sons, de vidéos), des ressources complémentaires suite à une leçon, pour promouvoir un événement, pour mettre en valeur des travaux d’élèves, pour donner des informations supplémentaires sur une œuvre ou pour consulter des avis de lecteurs.

Avis de lecteurs sur le livre "Un tueur à ma porte"
Avis de lecteurs sur le livre « Un tueur à ma porte »

Les ressources consultées peuvent être l’œuvre de tiers-personnes mais elles peuvent aussi être créées par les élèves. En amenant les élèves à produire et à publier des textes, on vise ainsi un des objectifs principaux de l’école primaire.

Créer  un itinéraire guidé,  jalonné de QR Codes renvoyant à des productions réalisées par la classe, peut constituer une autre utilisation.  Dans la même veine, on peut constituer un parcours d’orientation au long duquel les élèves glaneront des informations à chaque arrêt.

Enfin,  les QR Codes permettent de réaliser une visite virtuelle d’un lieu étudié en donnant un accès rapide à des photographies prises à différentes époques, à des plans, des cartes ou à des images satellitaires.

Pour consulter un exemple de visite virtuelle d’un quartier de Besançon  cliquez  ICI (ou sur l’image ci-dessous).

Celle-ci a été mise en place dans le cadre d’une séance de géographie et était accompagnée d’un questionnaire. 

Le Faubourg Rivotte vers 1905 (vue depuis la porte taillée)
Le Faubourg Rivotte vers 1905 (vue depuis la porte taillée)

 

Comment créer un QR Code ?

Sur Internet les possibilités de créer un QR  Code sont nombreuses et faciles à trouver à l’aide d’un moteur de recherche.

Le site Micetf.fr voit permet de créer un QR code qui mène vers une adresse internet (URL) en quelques secondes et d’imprimer directement une planche de 24 exemplaires.

Le site Unitag permet aussi d’en générer un qui mène vers une URL mais il propose en plus d’autres options.

QRCOdes Desktop Reader est un programme pour PC qui permet de créer des QR Codes en local (sans connexion internet) mais aussi de lire des QR Codes avec un ordinateur par la webcam mais aussi affiché sur l’écran ou dans un fichier.

Libre Office 6.4 permet d’intégrer un QRCode dans un document à la place d’insérer l’URL d’un site.

Il suffit de choisir « Insertion », puis « Objets » et de cliquer sur QR Code. Dans la fenêtre qui s’ouvre coller l’URL, le QR Code est disponible sur la page du document.

Book Creator – Publier un livre numérique en ligne et le partager

Vous avez finalisé un livre numérique sous Book Creator et vous souhaitez désormais le publier en ligne puis le partager à l’aide d’un QR code ou d’un raccourcisseur de lien.

Voici deux courtes vidéos qui vous expliquent comment faire.

Dans l’application Book Creator sur iPad.

 

Dans Book Creator en ligne, accessible depuis le navigateur Chrome.