Archives de catégorie : Applications et services pour les enseignants

Évaluations « Repères » CP CE1 (FAQ)

Mise à jour de l’article le 11 octobre 2018

Voici des réponses à une « foire aux questions », concernant la saisie des résultats des trois cahiers des évaluations « Repères CP-CE1 », organisées au mois de septembre 2018.

1 – Combien de temps sera ouverte l’application de saisie des résultats ?

Le portail de saisie et de restitution est accessible du jeudi 20 septembre au vendredi 12 octobre en fin de journée (date repoussée au lundi 15).
Certaines écoles ont été averties qu’elles faisaient partie d’un « échantillon ». Pour elles, la date limite de retour avait été fixée au mardi 25 septembre.

2 – Quels éléments d’authentification le directeur doit-il choisir pour les confier à ses collègues ?

Dans le portail de saisie et de restitution du directeur, appuyez-vous sur les associations affichées dans l’onglet « association enseignant-classe », sans tenir compte des indications « CP » ou « CE1 ». Notez que les codes ne sont pas nominatifs.
Une classe peut apparaitre deux fois, parce qu’elle accueille à la fois des élèves de CP et de CE1. Surtout ne supprimez pas une de ses deux entrées.

3 – Quelles particularités, l’outil de saisie fait-il apparaitre ?

  • Il est possible d’effectuer la saisie par exercice, ou par élève.
  • Vous pouvez revenir sur vos saisies.
    (Pour reprendre la saisie d’une page d’abord considérée comme non répondue par l’élève, il est nécessaire de cliquer sur le bouton <Sans réponse> avant de continuer.)
  • Un premier clic permet d’entourer une réponse, le deuxième clic de la barrer, et le troisième de revenir à l’état initial.
  • En cas d’absence de réponse d’un élève, utilisez le bouton sans réponse. (voir aussi la question 4)
  • Livret CP-FR2, ex. n°3 (page 5)
    Si vous cliquez sur une image et qu’elle se barre au lieu de s’entourer, sachez qu’il n’y aura pas d’incidence sur le calcul du score de l’élève.
  • Livret CE1-FR2, ex. de fluence de mots
    Le score est calculé sur le nombre de mots correctement lus.
    N’essayez pas de renseigner une case intitulée « écrire le mot… », inutile et inaccessible à la saisie.
  • Bien sûr les pages qui correspondent à des exemples, comme la page 8 du livret CP-MA ou la page 11 du livret CP-FR1, sont absentes dans l’outil de saisie.

4 – Les résultats de certains exercices comportent de nombreux items sans réponse. Comment gagner du temps ?

Dans la page de saisie, cherchez à utiliser le bouton <Terminer la page>. L’application vous demande alors de confirmer que X réponses sont sans réponse. Cela vous évite de cliquer de nombreuses fois sur le bouton sans réponse.
Cette procédure est particulière pratique si un élève n’a répondu qu’aux premières questions d’un exercice, par exemple pour l’ex. n°4 du livret CE1-MA.

5 – Quelles précautions ont été prises pour protéger les données personnelles ?

  • Les données ne sont pas accessibles par le prestataire technique. Celui-ci se borne à fournir une plateforme.
  • À chaque ouverture de votre portail, un « webservice » met temporairement en relation la base « ONDE » et le portail « Repères » afin d’assurer l’association noms-identifiants. Cette mise en relation disparait à la fermeture du portail et n’est pas enregistrée.
  • Pour garantir l’anonymat, il n’est pas possible d’associer un identifiant de saisie à un élève par déduction, puisque la liste constituée n’est pas triée par ordre alphabétique.

6 – Que faire si un élève est supprimé par erreur ?

Dans ce cas, il faut recréer un enregistrement pour cet élève dans le portail de saisie et de restitution du directeur (voir question 7). Un code sera généré. Notez soigneusement ce code et sa correspondance avec le nom de l’élève, car la création de ce nouvel enregistrement n’est pas corrélée à ONDE. C’est vous qui devrez gérer l’association, et la partager avec l’enseignant qui effectuera la saisie.

7 – Comment ajouter un élève dans le portail « Repère » ?

Les procédures suivantes doivent être menées depuis le portail de saisie et de restitution du directeur. Ces actions permettent d’ajouter des élèves même s’ils n’appartiennent pas encore aux effectifs inscrits dans ONDE. Consultez la question 6 qui s’intéresse aux précautions qu’il conviendra de prendre avec les codes neutres générés.
Pour ajouter un élève, cela dépend s’il appartient ou non à une classe existante dans le portail « Repères CP-CE1 ».

  • Si l’élève appartient à une classe que l’on voit apparaitre dans l’application, la page 13 du tutoriel « Portail CP_CE1_Directeur V2.pdf », montre l’écran à partir duquel il est possible d’ajouter un élève. Un bouton permet de créer un nouvel enregistrement avec des codes neutres.
  • Sinon, la page 10 du tutoriel « Portail CP_CE1_Directeur V2.pdf », montre l’écran à partir duquel il est possible d’ajouter une classe non corrélée à ONDE*, et d’y déclarer un certain nombre d’élèves. L’opération générera autant de code neutres

(*) À l’heure actuelle, cette fonctionnalité ne semble pas fonctionner. Le problème a été signalé et nous tâcherons d’annoncer dans cette page le moment où une solution sera trouvée.

8 – Des précisions sur la synchronisation avec ONDE

D’après la documentation, le portail « Repères CP-CE1 » est prévu pour se synchroniser avec la base ONDE. D’éventuelles modifications devraient être prises en compte, après les traitements informatiques nocturnes nécessaires.
Cependant, il apparait que cette synchronisation ne fonctionne pas pour le moment, et des équipes tentent de rectifier le problème. Nous tâcherons de d’annoncer dans cette page le moment où une solution sera trouvée.

9 – Un enseignant a saisi tous ses livrets, pourquoi la progression dans le portail de saisie et de restitution du directeur ne reflète-t-elle pas cette situation ?

De façon analogue au point 8, il apparait que l’affichage des graphiques est calculé toutes les 24 heures. Le traitement informatique nécessaire s’effectue durant la nuit.
Le portail « Repères CP-CE1 » ne semble pas permettre de déclarer l’absence d’un élève pour tout ou partie de la passation. Il est probable qu’un élève ne soit pas comptabilisé dans le tableau de bord du directeur (ou de l’IEN), si une part des évaluations n’a pas fait l’objet d’une saisie.

10 – Dans l’école, il y a une classe qui accueille à la fois des CP et des CE1. L’enseignant qui y exerce n’arrive pas à saisir les résultats des élèves d’un des niveaux. Que faire ?

Notez le niveau auquel accède l’enseignant et les deux identifiants qu’il utilise. Dans le portail de saisie et de restitution du directeur, depuis l’onglet « association enseignant-classe », utilisez le bouton <Ajoutez une association> (en haut à droite). Repérez, sans la modifier, la ligne du groupe dans laquelle la saisie des élèves fonctionne, et sa liaison avec le premier identifiant de l’enseignant. Puis dans la liste déroulante, sélectionnez le second groupe (celui qui ne fonctionnait pas), pour l’associer au second identifiant.

LSU – livret scolaire unique

— Mise à jour 19/09/16 —
REMARQUE : la documentation est en construction pour cette application, les vidéos ont été construites à partir d’une version qui n’est plus actuelle de l’application, vous pouvez observer une interface légèrement différente.

Les livrets scolaires de l’école élémentaire et du collège évoluent à compter de la rentrée scolaire 2016 pour ne plus former qu’un livret scolaire commun pour la scolarité obligatoire. Les éléments constitutifs du livret sont numérisés dans une application informatique nationale dénommée « livret scolaire unique du CP à la troisième ».

L’article dédié au livret scolaire sur le site Eduscol est consultable à cette adresse : eduscol.education.fr/cid104511/le-livret-scolaire.html

Différents tutoriels (sans audio) sont proposés sur la chaîne Dailymotion d’Eduscol. Vous pouvez retrouver ci-dessous les liens vers les autres vidéos (concernant les écoles uniquement) :

LSUN_lienguideLa page Eduscol propose également un guide d’utilisation de l’application, sous forme de fiches, pour l’école et le collège. Téléchargeable en bas de page (non mis à disposition dans cet article, pour conserver la source à jour, nationale).

Les antivirus académiques

Mise à jour de l’article le 28 août 2018

Versions familiale et professionnelle pour Windows

L’académie de Besançon a passé un marché avec l’éditeur de solutions d’antivirus « Kaspersky ». Et des licences peuvent être proposées aux collectivités et aux enseignants.

  • Vous êtes enseignant → Vous pouvez bénéficier gratuitement d’une licence pour la version familiale de « Kaspersky antivirus » ou « Trend Micro ».
    Connectez-vous sur le portail « Pratic + » et identifiez-vous. Cliquez sur le bouton <AbiTop>,  <Créer un nouveau dossier>,  <Service à ma disposition, demandes…>,  <Antivirus personnel…>.
  • Vous cherchez à protéger les machines utilisés au sein d’une école → Accédez au site http://atelech.ac-besancon.fr/atelech/ecoles. Là, en fonction des caractéristiques des machines concernées, téléchargez la dernière version du paquet d’installation et sa documentation.
    Notez que le produit et sa licence s’adressent uniquement aux postes professionnels de l’école.

Installation (ou migration) de la version professionnelle

À ce jour, l’installation s’effectue en trois étapes :

  1. Le lancement du paquet téléchargé mène à la décompression des fichiers nécessaires à l’installation, dans un dossier.
  1. Ouvrez ce dossier et lancez, en tant qu’administrateur, l’exécutable qui s’y trouve. « Kaspersky antivirus » est installé, après suppression éventuelle de la version précédente. En même temps, un petit programme – un agent d’administration – se connecte aux serveurs du rectorat pour valider la licence. Désormais, cet outil vérifiera périodiquement si la licence peut être automatiquement renouvelée en ligne.
  1. Le paquet téléchargé et le dossier qui a été généré lors de l’installation peuvent être supprimés.

Notez que les machines aux caractéristiques trop faibles ne pourront plus supporter « Kaspersky antivirus ». Le site http://atelech.ac-besancon.fr/atelech/ecoles propose une alternative.

Si l’installation de la version professionnelle échoue.

  • Vérifiez qu’il n’existe pas dans la machine de logiciels incompatibles, notamment d’autres antivirus.
  • Assurez-vous que la version de Windows soit à jour. Ainsi il est nécessaire de posséder : « Windows XP SP3 » ou « Windows Vista SP2 ». (Il peut en être de même de certains pilotes.)
  • Il est aussi possible que la version précédente de « Kaspersky » n’ait pas pu être (complètement) désinstallée.

Pour obtenir de l’aide auprès du service DSI au rectorat, déposez une demande avec l’application « ABiTop », dont l’accès s’effectue depuis le portail « Pratic + ».

Transférer vos messages professionnels vers votre messagerie personnelle

1. Identifiez-vous sur PRATIC +.
2. En bas à gauche de l’écran, cliquez sur le lien vers votre messagerie académique (l’enveloppe).

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

3. Dans votre messagerie, cliquez en bas sur « Options », puis sur        « Transfert » (1).
Cochez la case sur « Activer le transfert automatique » (2),
puis inscrivez votre adresse mail personnelle (3).
Pour terminer, « enregistrez les modifications ».

mail2
Cliquez sur l’image pour l’agrandir