Tous les articles par Olivier PEGEOT

Pour un usage responsable d’Internet – « Trophée des classes »

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le site du concours :

Pour un usage responsable d’Internet – « Trophée des classes » :

http://www.tropheesdesclasses.fr/

Organisé en partenariat avec la CNIL et la MGEN, ce concours s’inscrit dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information. Il s’étend cette année aux classes de l’école élémentaire, du collège et du lycée.

Les classes souhaitant concourir devront soumettre par voie numérique avant le 5 mai 2017 une production aboutie en lien avec l’une des quatre thématiques suivantes :

  • le respect des droits des personnes
  • la protection de la vie privée
  • les traces laissées sur Internet
  • la vérification des sources

Rendez-vous sur le site du projet pour plus de précisions.

Remplacer Windows XP dans mon école

De nombreux postes dans les écoles fonctionnent encore avec le système d’exploitation « Windows XP ». Celui-ci n’est plus mis à jour par Microsoft, et les postes concernés vont avoir de plus en plus de difficultés à afficher des pages internet, à installer des logiciels…

Des collectivités se lancent dans des investissements importants, sur l’achat d’EIM (Équipements Individuels Mobiles : tablettes – appareils hybrides – portables), mais d’autres éprouvent des difficultés pour renouveler le matériel.

Dans ce temps de transition entre les nouveaux équipements et ces anciens postes, des solutions transitoires existent pour continuer à utiliser au mieux le matériel disponible.

Il existe notamment différentes variantes du système d’exploitation Linux dédiés aux écoles (et qui peuvent donc avantageusement remplacer Windows XP).

Nous vous présentons l’une d’elles dans cet article : Scolbuntu.

En remplaçant le contenu de votre ordinateur par Scolbuntu, vous avez à votre disposition : (cliquez sur chaque item pour dérouler)

Une ergonomie pensée pour les élèves

Avec des icônes de grande taille, que les élèves ne peuvent pas supprimer ou déplacer malencontreusement. Cette interface est modulable.

Elle peut être « copiée » simplement d'un poste à un autre. On peut ajouter des liens Internet (vers le site de l'école par exemple)...

Un navigateur internet - protégé

Mozilla Firefox, auquel est ajouté une extension de sécurisation de la navigation. Un mot de passe existe pour débloquer des sites vérifiés par l'enseignant et que l'outil bloquerait tout de même.

Un ensemble de logiciels et applications pour les élèves

Classées par niveau et par domaine, dans lesquels on trouve des ressources variées. On peut citer l'ensemble des jeux et applications de Gcompris, particulièrement adaptés à l'école maternelle.

Une suite bureautique complète

LibreOffice : qui permet d'accéder à un traitement de texte (LibreOffice Writer), un tableur (LibreOffice Calc), un logiciel de « dessin » (LibreOffice Draw) pour un journal d'école par exemple, un logiciel de création de diaporamas (LibreOffice Impress).

Une documentation complète

Dans laquelle vous retrouvez les informations sur chacun des logiciels éducatifs préinstallés, mais aussi les procédures pour modifier les écrans d'accueil des élèves...

La possibilité de créer des dossiers partagés

Pour simplifier les échanges de documents entre élèves et la distribution de contenus par l'enseignant.

On peut ajouter que l’ajout d’un antivirus n’est pas indispensable sur ces systèmes d’exploitation, et que la mise en oeuvre est tout à fait simple et rapide, accessible à tout technicien local.

Ces outils sont libres et peuvent être utilisés dans les écoles. Contrairement à ce qu’on peut parfois entendre, Linux, ce n’est pas (que) pour les spécialistes et les informaticiens : ajouter un programme est extrêmement simple (une logithèque existe) et de nombreux logiciels utilisés sur Windows peuvent également être installés. L’immense majorité des périphériques (imprimantes, scanner…) fonctionne avec ce système.

Plus d’informations à cette page ou en contactant l’ATICE de votre circonscription.

REFER – Rendez-vous des écoles francophones en réseau

Le REFER s’adresse à l’ensemble de la communauté éducative de l’espace francophone comprise au sens large avec pour cœur de cible l’ensemble des enseignants et des élèves de la maternelle à l’université.

Le thème de cette édition 2017 sera « La classe : un univers de créativité ! ». Elle mêlera toutes les disciplines scolaires, misera sur l’échange et la collaboration entre les participants et surtout mettra en lumière les élèves et leurs réalisations.

Plusieurs projets sont proposés aux classes – quatre projets principaux :

  • Élève 2025 : projet intégrant des casques de réalité virtuelle (cardboard par exemple). En partant des objets connectés d’aujourd’hui et de leur présence croissante (aspirateurs, téléviseurs, domotique, voitures, jouets, montres, téléphones…), il s’agira d’imaginer comment ces technologies vont être intégrées dans l’école en 2025. Que permettront demain ces objets d’aujourd’hui ? Que ne permettront-ils pas ?
  • Anime Histoire : il s’agira, à la manière d’un cadavre exquis et sur un thème imposé, d’écrire une histoire de manière collaborative et de créer des illustrations qui prendront la forme d’un film d’animation.
  • Le grand saut : les élèves nous racontent les craintes qu’ils avaient avant la « grande rentrée » lors des étapes importantes de la scolarité que sont le passage à l’école primaire, au collège, au lycée ou à l’université. Ce projet propose de créer un pont entre l’avant et l’après en mettant les élèves en lien.
  • Sciences pour tous : ce projet veut placer les élèves dans un contexte d’interdisciplinarité, notamment avec les sciences et le français. Il leur permettra de comprendre l’importance de l’explicitation et du vocabulaire utilisé dans l’apprentissage des sciences par le biais de la production d’une capsule vidéo de vulgarisation scientifique.

projets-refer

Des projets satellites : d’autres projets, avec un nombre de classes participantes moins élevé, pourront également s’ajouter. Ils sont présentés sur le site du REFER.

Ces projets bénéficieront d’un accompagnement des enseignants et des classes en fonction des possibilités des organisateurs jusqu’en mars 2017.

Vous avez jusqu’au 13 janvier 2017 pour vous inscrire.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site refer-edu : http://www.refer-edu.org/ et contactez votre équipe de circonscription pour un accompagnement.

L’indispensable pour un poste informatique qui arrive dans votre école

Dans les écoles, on voit encore trop fréquemment arriver un carton emballé avec l’appareil demandé par l’équipe enseignante (un ordinateur portable, une unité centrale pour la classe…)

Les enseignants, les directeurs, ne sont pas des installateurs de matériel informatique. Les techniciens locaux, auxquels les collectivités font appel dans la grande majorité des cas, doivent pouvoir fournir un appareil prêt à l’emploi.

Dans cet article, vous trouverez les éléments indispensables à prendre en compte avant la livraison d’un appareil.

Un antivirus

Rappel: l'Académie de Besançon propose un antivirus gratuit, à destination des écoles. Il est également possible d'obtenir une licence à titre privé pour les enseignants. Vous pouvez vous référer à cet article pour plus de précisions .

Un filtre pour la navigation sur internet

Filtre qui doit être présent même sur un poste qui n'est pas réservé à l'usage des élèves ! (L'enseignant peut souhaiter rechercher des images sur internet, les projeter aux élèves).

L'objectif est de tendre vers des systèmes de contrôles « centralisés » (un « serveur mandataire » qui va contrôler l'accès pour tous les appareils de l'école). Mais dans l'attente de l'installation de ce type de solutions, la protection dans la navigateur internet (Mozilla Firefox, Internet Explorer, Google Chorme) est une première pierre (qui reste « insuffisante » d'après le guide Eduscol).

Pour la protection par le navigateur, vous pouvez vous référer à cet article.

Autre lecture importante: cet article dédié au moteur de recherche Qwant Junior, qui peut être défini comme moteur de recherche par défaut des postes d'une école (celui-ci filtre déjà les contenus).

Une suite bureautique

La suite LibreOffice est préconisée. Celle-ci permet l'accès à un traitement de texte (Writer), un tableur (Calc), un outil de dessin (Draw), un autre de présentation (Impress), qui sont des alternatives à des suites bureautiques payantes.

Il existe par ailleurs des versions simplifiées pour les élèves : libreoffice des écoles ou encore OpenOffice For Kids.

Un système d'exploitation « pro »

La grande majorité des postes des écoles fonctionne sous Windows. Lorsque l'on achète un appareil, il existe différentes « versions » du système d'exploitation (home, famille...). Pour pouvoir gérer facilement des partages de documents dans son école, le « domaine » utilisé, il est essentiel de disposer d'appareils fonctionnant sous une version « pro » du système d'exploitation.

On peut également rappeler qu'il existe des systèmes d'exploitation libres, que ce soit pour des postes dédiés aux enseignants, ou aux élèves (un exemple ici avec Scolbuntu)

Un ensemble de logiciels

Les logiciels cités ci-dessous sont « libres ». Ils peuvent être installés sur n'importe quel poste de vos écoles.

Etc...

Un système de sauvegarde des documents

Tout particulièrement pour les postes pour les enseignants : une sauvegarde des documents pour éviter leur perte en cas de problème informatique.

Différentes solutions existent, sur des supports externes (NAS par exemple). On peut également avoir des sauvegardes à différentes dates.

Une possible « remise à zéro » de l'appareil

Pour revenir à une version définie en cas de « défaillance » , qui disposera par défaut des éléments cités ci-dessus.

L'ajout de cet équipement au réseau existant (imprimante...)

Ajout des pilotes d'impression pour le copieur de l'école. Fonction scanner si existante. Possibilité d'accès aux dossiers partagés de l'école (ce peut être un NAS ou d'autres systèmes de partages).

Avant de commander une (des) tablette(s) pour sa classe

Cet article se propose de vous donner les premières informations (les plus essentielles), avant de vous lancer dans l’achat de tablettes tactiles (ou outils hybrides…).

Pour aller plus loin, des documents nationaux sont proposés : tout particulièrement le « Cadre de Référence pour l’accès aux Ressources pédagogiques via un équipement MObile » (CARMO).

Renouvellement et budgets ?

Imaginez avec les collectivités un budget permettant de renouveler le matériel (par tranches si nécessaire). Il est indispensable d'accompagner les responsables sur ces questions : se rendre compte que l'équipement numérique n'est pas un achat ponctuel, ce sont des investissements réguliers.

Durée de vie approximative : 5 ans (compte tenu des évolutions technologiques, des composants...).

Nombre d'appareils ?

La réflexion ne sera pas la même si vous envisagez acheter une tablette pour votre classe (ou quelques tablettes disséminées dans l'école), ou bien un chariot pour des élèves.

Jusqu'à trois tablettes présentes dans une classe, il est concevable qu'un enseignant volontaire puisse effectuer la gestion courante.

Au-delà de l'achat de 5 appareils, les opérations de maintenance et d'installation deviennent plus complexes et plus chronophages. La mise en place d'une flotte de tablettes nécessite l'emploi de techniques, bien souvent hors de portée d'un utilisateur lambda. Elles portent sur des points comme :

  • la qualité de la connexion sans fil à internet ;
  • la protection du système d'exploitation et de certaines applications sensibles ;
  • la cohérence des écrans avec la gestion des installations d'applications, dont certaines peuvent nécessiter une licence ;
  • le système de partage des fichiers avec le réseau de l'école ;
  • le choix d'un dispositif permettant de projeter l'écran d'une tablette ;
  • la régénération du contenu des tablettes ;
  • les systèmes pour la recharge des batteries ;
  • éventuellement des systèmes permettant d'activer ou non des applications pour une séance.

L'ensemble de ces préconisations sont décrites dans un document technique national, appelé CARMO.

Accessoires ?

Une tablette doit pouvoir servir à vos élèves : il est donc indispensable de prévoir l'achat de certains accessoires. Parmi ceux-ci :

  • Une housse de protection : qui permette de protéger la tablette, de la positionner à plat, mais également de l'incliner.
  • Un film d'écran : pour éviter rayures...
  • Un usage pédagogique très fréquent avec une tablette : photographier ou filmer les élèves (en séance de motricité...) ou leurs production (après une recherche liée à une résolution de problème...). La projection de ces images-films en collectif peut permettre de confronter les points de vue, de justifier une hypothèse, de vérifier...). En fonction du système d'exploitation de votre tablette (Microsoft Windows - Google Androïd - Apple iOS), différentes solutions existent pour projeter le contenu d'une tablette (avec ou sans fil).
  • Un stylet : pour pouvoir alterner avec les usages aux doigts.
  • Un clavier : toutes les tablettes permettent d'écrire avec un clavier virtuel, mais qui prend beaucoup de place sur l'écran.
  • Un casque et un micro (ou les deux en un), pour l'écoute en l'enregistrement des élèves et de l'enseignant. Éventuellement de quoi brancher plusieurs casques sur une même tablettes.
Maintenance ?

Cette question renvoie au nombre d'appareils :

  • Un appareil pour une classe ? L'enseignant peut imaginer gérer cette question en lien avec le technicien qui a fourni l'appareil.
  • Une flotte ? Indispensable de bénéficier d'un accompagnement, et que les enseignants concernés soient informés d'un protocole en cas de besoin (nouvelle application, mises à jour, problème technique...).
Connexions ? (Wi-Fi, bluetooth, impression...)
  • Wi-Fi : les tablettes ont besoin d'un accès internet : pour télécharger des applications, pour les mises à jour... Certaines applications ne fonctionnent qu'en ligne. Il faut donc un accès à internet efficace, fonctionnel, et accessible dans les différents espaces. Tester la bande passante à l'intérieur de l'école (quel débit est possible ? Compter environ 1Mo par appareil connecté), vérifier l'efficacité de l'accès au Wi-Fi dans les différentes classe... Si nécessaire ajouter des points d'accès Wi-FI (le câblage réseau de l'école doit être suffisamment bien conçu). Consultez cet article sur le référentiel Wi-Fi pour obtenir des précisions (santé, technique, général).
  • Bluetooth : pour connecter une enceinte, un clavier, ou d'autres appareils.
  • Et l'impression ? Dans les écoles, il est encore suffisamment fréquent de vouloir imprimer certaines productions, des photographies... Imprimer depuis une tablette n'est pas aussi simple que depuis un ordinateur de bureau. Renseignez-vous sur les possibilités offertes par votre tablette, en fonction du copieur de votre école.
  • HDMI : un standard actuel pour projeter en filaire le contenu de votre tablette, sur un écran disposant de cette connexion, ou un vidéo-projecteur.
Caractéristiques matérielles ?
  • Un écran supérieur à 9 pouces ;
  • Des dimensions extérieures permettant de la ranger dans un sac ;
  • Un poids raisonnable (inférieur à 1,2kg) ;
  • Un appareil photo HD (High Definition) permettant de réaliser des clichés de suffisamment bonne qualité (pensez également que les élèves bougent en prenant des photographies) ;
  • Dans la mesure du possible, un environnement identique sur les appareils de l'école (les postes de classe sont sous Windows ? Il existe des tablettes sous Windows 10. Un Ipad partagera beaucoup plus facilement des productions avec un ordinateur Apple. Les chromebooks google permettront d'accéder aux mêmes applications que les tablettes sous Androïd). Dans le cas contraire, un technicien saura vous trouver les astuces pour retrouver vos documents-photos-vidéos quel que soit l'équipement. Est-ce que je pourrai consulter sur un ordinateur de bureau ce que je produirai avec ma tablette ?
  • Une autonomie suffisante pour permettre une utilisation en continu sur une journée de classe (8 heures).
Stockage des applications et des fichiers ? (photos, vidéos...)

Votre tablette a besoin d'un espace suffisant pour pouvoir installer les applications (nombreuses) qui vous intéresseront. Mais également pour stocker les photographies, vidéos, que vous prendrez au cours des journées.

Une capacité de stockage de 16Go semble être un strict minimum.

Certaines tablettes proposent d'étendre le stockage avec un espace pour une carte micro-SD supplémentaire.

Dans la plupart des cas, des outils de stockage en ligne (« cloud ») sont proposés par les éditeurs de systèmes d'exploitation ou d'applications. De ce cas, il convient de s'intéresser au stockage des données personnelles des élèves !

Acheter des applications ?

Un petit nombre de tablettes ? La solution la plus adaptée est la carte pré-payée, qui pourra servir indépendamment pour les différents utilisateurs des appareils.

Grand nombre de tablettes ? Utilisation indispensable d'un utilitaire de gestion des applications et des mises à jour de la flotte (MDM - MAM), qui permettra d'installer simplement une application sur tous les appareils...

Notes :

  • La légalité de l'utilisation de comptes « familles » mérite d'être interrogée.
  • Certaines versions gratuites de logiciels peuvent faire apparaître des publicités inappropriées dans le contexte d'une classe.

LSU – livret scolaire unique

— Mise à jour 19/09/16 —
REMARQUE : la documentation est en construction pour cette application, les vidéos ont été construites à partir d’une version qui n’est plus actuelle de l’application, vous pouvez observer une interface légèrement différente.

Les livrets scolaires de l’école élémentaire et du collège évoluent à compter de la rentrée scolaire 2016 pour ne plus former qu’un livret scolaire commun pour la scolarité obligatoire. Les éléments constitutifs du livret sont numérisés dans une application informatique nationale dénommée « livret scolaire unique du CP à la troisième ».

L’article dédié au livret scolaire sur le site Eduscol est consultable à cette adresse : eduscol.education.fr/cid104511/le-livret-scolaire.html

Différents tutoriels (sans audio) sont proposés sur la chaîne Dailymotion d’Eduscol. Vous pouvez retrouver ci-dessous les liens vers les autres vidéos (concernant les écoles uniquement) :

LSUN_lienguideLa page Eduscol propose également un guide d’utilisation de l’application, sous forme de fiches, pour l’école et le collège. Téléchargeable en bas de page (non mis à disposition dans cet article, pour conserver la source à jour, nationale).

CARINE – CAdre de Référence des services d’Infrastructures numériques d’Établissements scolaires et d’écoles

Le document national « CARINE » (CAdre de Référence des services d’Infrastructures numériques d’Établissements scolaires et d’écoles) a été publié le 1er juillet 2016. Le lien vous renvoie à la page d’actualités d’Eduscol.

carine

Le nouveau référentiel CARINE (Cadre de référence des services d’infrastructures numériques d’établissements scolaires et d’écoles) a pour objectif de fournir un cadre de référence commun aux acteurs décisionnaires des écoles, établissements scolaires, aux inspecteurs d’académie, aux recteurs, aux responsables des collectivités territoriales, ainsi qu’aux éditeurs de solutions et prestataires de services, pour concevoir, choisir, mettre en place et maintenir les infrastructures numériques d’EPLE et d’école. Il annule et remplace la précédente version du cadre de référence des S2i2e (Services intranet et internet d’établissements scolaires et d’écoles) de 2008.

 

Plan Numérique National

Nous tenterons de vous apporter les documents essentiels dans cet article, d’en extraire les informations les plus importantes, et de vous indiquer des liens vers d’autres sources utiles. N’hésitez pas à contacter les équipes de circonscriptions.

Cet article est construit autour de 5 parties, auxquelles vous pouvez accéder par le « menu » ci-dessous :

1. À propos du Plan Numérique

2. À propos de l’équipement à choisir pour vos écoles

3. À propos des ressources numériques à sélectionner

4. À propos du réseau Wi-Fi

5. Quelques liens utiles

 


À propos du Plan Numérique

1. À propos du Plan Numérique :

Certains documents vous ont été transmis (communes, directeurs…). Notamment l’appel à projets « collèges numériques et innovation pédagogique », à retrouver dans le tableau ci-dessous (ce document est celui de l’AAP 2016 !)

AAP_Colleges-numériques 1411418399_647705-powerpoint-128

Pour les appels à projets 2017, il convient de s’intéresser au document national proposé à cette page, où vous trouverez d’une part l’Appel À Projets lui-même (document pdf), d’autre part le dossier de candidature de l’Académie de Besançon (un tableau).

En quelques mots :

Une école peut répondre à l’appel à projets si elle fait partie du secteur d’un collège connecté. (À voir sur la carte des collèges connectés). Répondre à l’appel à projet, c’est élaborer un projet pédagogique et éducatif cohérent, formalisé dans une convention. Concernant le soutien financier, pour les écoles, la subvention de l’État est fixée sur la base d’un montant plafonné à 8000 € par classe mobile (limite : 3 classes mobiles par école). Le taux de prise en charge par l’État est fixé à 50% (plafond de 4000 € par classe mobile). Les écoles reçoivent également une dotation exceptionnelle de 500 € par école pour l’acquisition de ressources pédagogiques numériques. Les réponses à l’AAP sont à donner dans certaines limites de temps, en fonction des différentes vagues.

AAP1Attention au lobbying sur la vente de ressources ou d’équipements. Les équipes de circonscriptions sont à votre service pour accompagner vos choix.

En juin 2016, une réunion a eu lieu dans les locaux de la DSDEN du Doubs. Un diaporama a été présenté aux participants. Vous pouvez le retrouver ci-dessous.

ReunionPNN2016-DSDEN-DANE-DAF-DSI 1411418399_647705-powerpoint-128

Retour en haut de page


À propos de l’équipement à choisir pour vos écoles :

2. À propos de l’équipement à choisir pour vos écoles :

Le plan numérique suggère de se référer au document national CARMO Version 2 (Cadre de référence pour l’Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement Mobile). Les informations sont disponibles à cette page.

Mais qu’est-ce qu’une classe mobile ?

Une solution classe mobile se compose a minima de plusieurs terminaux (dont un pour l’enseignant) et d’un conteneur sécurisé.

En quelques mots :

CARMO est un document complet, et très détaillé. Pour la question du choix des équipements, nous vous proposons deux documents (extraits de CARMO V.2) ci-dessous :

  • Le premier est la grille récapitulative des recommandations pour le choix des EIM * (les Équipements Individuels Mobiles) ;
  • Le second, un tableau dans lequel vous pouvez « noter » les EIM (Équipements Individuels Mobiles) sélectionnés, et qui vous donnera un classement automatique en fonction d’une pondération :
CARMO_Grille-recapitulative-des-recommandations 1411418399_647705-powerpoint-128
CARMO_Annexe_B_grille_de_choix_EIM 647702-excel-128

Précision : dans certains cas, le choix des équipements dépend de l’interlocuteur (exemple de la CAGB pour Besançon et les communes conventionnés « ordiclasse »)

Pensez également au forum du 5 juillet à l’atelier CANOPÉ de BESANÇON. 5 Rue des Fusillés de la Résistance, 25000 Besançon. Pour les absents des ATICE de circonscriptions présents lors de cette journée peuvent vous faire part de ce qu’ils ont pu observer (et notamment les propositions de différents interlocuteurs).

(Pour les questions liées aux infrastructures numériques, les collectivités disposant d’un service compétent peuvent se référer au  « CARINE » (CAdre de Référence des services d’Infrastructures numériques d’Établissements scolaires et d’écoles).

Retour en haut de page


À propos des ressources numériques à sélectionner :

3. À propos des ressources numériques à sélectionner :

Pour faire des choix de ressources numériques adaptées aux besoins pédagogiques et partagées, il existe une méthodologie expliquée dans le « guide pour acquérir des ressources numériques ».

En quelques mots :

  • Attention à la compatibilité avec les différents appareils de l’école.
  • Vérifier que la proposition n’induit pas d’autres dépenses.
  • S’intéresser aux ressources institutionnelles (Éduthèque, les Fondamentaux…)
  • Pouvoir tester d’une manière ou d’une autre la ressource avant l’achat.
  • Voir les pages « avez-vous penser à ? » du guide pour acquérir des ressources numériques. (Extrait proposé ci-dessous)
Reperes_Ressources_numeriques_extrait 1411418399_647705-powerpoint-128

Retour en haut de page


À propos du réseau Wi-Fi :

4. À propos du réseau Wi-Fi :

Utiliser des Équipements Individuels Mobiles dans les classes, c’est mettre en oeuvre un réseau WiFi. La source la plus utile à étudier est le référentiel Wi-Fi publié par Eduscol. Vous pouvez le trouver à cette adresse : http://eduscol.education.fr/cid89186/referentiel-wi-fi.html

Nous avons évoqué le sujet dans cet article du site numérique.

En quelques mots :

  • 3 documents en fonction des interlocuteurs (général, technique, santé).
  • Pour toute nouvelle installation, des boîtiers que l’on peut déconnecter, et une information au conseil d’école (voir document « santé »).
  • Une question essentielle : quelles conditions générales d’utilisation pour le Wi-Fi dans mon école (quels appareils se connectent et comment ?).

Retour en haut de page

AAP2


Quelques liens utiles :

5. Quelques liens utiles :

Retour en haut de page

* EIM : Équipements Individuels Mobiles – un portable, une tablette, un appareil « hybride » (avec clavier amovible), sont des Équipements Individuels Mobiles.

ENTBox : profiter d’un Environnement Numérique de Travail (ENT) en classe

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un ENT ?

Un espace de travail numérique (ENT) est un ensemble de services et d’outils accessibles de manière sécurisée et qui peuvent permettre de faciliter les usages pédagogiques du numérique dans sa classe.

Et ensuite, qu’est-ce que ENTBox ?

ENTBox2C’est une solution d’ENT local : il n’est pas question ici d’inclure les familles ou les collectivités, de rendre accessibles des informations depuis le domicile. ENTBox est facile à mettre en place : il suffit d’avoir un ordinateur sous Windows (7 au minimum), et un accès à un réseau local (c’est-à-dire un routeur, une « box ») en filaire ou en Wi-Fi.

Vidéo de présentation plus bas dans cet article.

Quel(s) intérêt(s) à utiliser ENTBOX ?

  • Permettre aux élèves d’utiliser des outils de communication, de récupérer tout type de document mis à disposition par l’enseignant (activité à réaliser, vidéo à observer, fichier audio…) ;
  • Récupérer des travaux d’élèves, pour observation, projection collective ;
  • Proposer des espaces de stockage individuels : accessibles par l’enseignant, mais pas par les autres élèves (l’équivalent du cahier papier individuel) ;
  • Permettre aux élèves de collaborer dans des documents communs (traitement de texte collaboratif) ;
  • Fonctionnant dans un navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome…), ENTBox joue très bien son rôle pour mettre indifféremment en relation les ordinateurs portables, les tablettes et les smartphones – quel que soit leur système d’exploitation – avec des écrans similaires ;

entbox_smartphone-tablette-portable

Est-ce bien prévu pour le premier degré ?

ENTBOX a été développé par un enseignant, professeur de sciences physiques dans un lycée de Rouen. Il n’a donc pas été conçu spécifiquement pour l’école primaire. Cependant, ENTBOX est suffisamment simple d’utilisation et paramétrable pour pouvoir imaginer des usages pédagogiques dans le premier degré.
Certains usages sont apparus comme évidents lors de notre test: notamment le fait que l’on puisse consulter et partager des ressources avec tous types d’appareils.  Une photographie prise avec un smartphone, une vidéo faite avec une tablette, un document texte réalisé avec un ordinateur de fond de classe… Tout peut circuler facilement.

Exemples :

icones-entbox

  • Avec un smartphone, une tablette, un groupe d’élèves prend en photo sa production suite à une tentative de résolution de problème en mathématiques (schéma, dessin, objets…). L’enseignant peut projeter l’image à la classe immédiatement, pour une observation grand format. Les autres élèves peuvent également accéder à l’image en question depuis d’autres appareils.
  • Dans le cadre de production d’écrits, vous apportez des annotations pour aider les élèves à revenir sur leur production (le lien leur permettant d’accéder au document reste présent). Vous pouvez publier ces productions, sur un blog (accessible uniquement dans l’école).
  • Vous souhaitez mettre à disposition de vos élèves un texte pour une séance de lecture en autonomie ou pour quelques questions de compréhension. Le document peut être mis à disposition en 2 clics. Le lendemain, un autre peut le remplacer. L’interface est très lisible pour les élèves.
  • Vous mettez à disposition un fichier-exercice et un ensemble d’aides (liens internet, capsules vidéos…). Les élèves trouvent ces ressources dans ENTBox. Seuls ou en groupe, ils réalisent le travail demandé et enregistrent leur réalisation dans des espaces réservés. En quelques clics, l’enseignant peut rapatrier toutes les productions dans un seul dossier.
  • Vous préparez une page dans laquelle vous demandez à des groupes d’élèves d’apporter des exemples sur une situation donnée (des mots contenant tel phonème…). On peut observer en temps réel les ajouts des élèves, grâce à cette page projetée au tableau.

Et pour aller plus loin :

Rendez-vous sur le site ENTBox, (http://entbox.ticedu.fr/) et suivez les indications proposées, pour approfondir la présentation de cet outil, et découvrir les différentes fonctionnalités. On ajoutera que l’auteur met à disposition différentes courtes vidéos explicatives, pour chacun des modules d’ENTBox.

Vous pouvez également prendre contact avec votre Animateur TICE pour plus de précisions et accompagner la mise en place de ce service.

Et la CNIL ? (Commission Nationale Informatique et Liberté)

Lorsque l’on souhaite utiliser un ENT, des questions se posent sur le stockage des données personnelles (où sont les noms et prénoms de vos élèves, leurs adresses ?). Ici, aucun problème, puisque tout se passe dans l’ordinateur de l’enseignant, dans le réseau local de l’école. Il s’agit du strict cadre de la classe. Pas d’ouverture vers l’extérieur (c’est aussi un inconvénient). L’enseignant qui souhaite utiliser cet outil n’est pas dans le même cadre que celui qui s’inscrit en ligne sur un service d’ENT premier degré (d’autres articles sur le sujet seront rédigés dans ce site).