Archives de catégorie : Non classé

Équipement numérique des écoles

Les équipes éducatives s’interrogent fréquemment sur cette question : quels équipements intégrer dans son école ?

Un guide conseil pour l’équipement numérique des écoles a été conçu en 2015 par la DANE (Délégation Académique au Numérique Éducatif) et différentes équipes de circonscription de l’Académie de Besançon.

Vous pouvez retrouver ce guide ci-dessous :

Guide conseil pour l'équipement numérique des écoles - mise à jour mars 2015
Nom du fichier : guide-conseil-equipement-numerique-des-ecoles_mars-2015.pdf (838 KB)
Légende : Guide conseil pour l'équipement numérique des écoles - mise à jour mars 2015

Celui-ci détaille l’organisation académique, les usages pédagogiques possibles, les questions liées au matériel, logiciels, infrastructures… Vous pouvez vous y reporter sur des question particulières, et faire appel à vos équipes de circonscriptions pour des précisions en fonction de vos réalités locales.

 

Faire de la géométrie dynamique avec TRACENPOCHE

Qu’est-ce que la géométrie dynamique ?

Ce terme désigne un espace géométrique dans lequel les objets construits peuvent être manipulés et déplacés sans perdre les propriétés qui leur ont été attribuées.

Si un objet conserve ses propriétés et sa forme lorsqu’on le déplace, alors sa construction est correcte.  Dans le cas contraire, la construction est incorrecte.

Dans la vidéo ci-dessous, les trois figures semblent être des carrés, mais seule l’une d’entre elles en possède les propriétés  (4 côtés égaux et 4 angles droits).

Le contrat didactique en géométrie

Lors des séances de géométrie « traditionnelle », il y a souvent des divergences sur le contrat didactique entre les différentes visions.

  • Celle de l’enseignant, qui attend implicitement une utilisation des instruments conforme à ses attentes.
  • Celle de l’élève qui se limite trop souvent à une approche perceptive de la  géométrie. Seul le résultat final visible compte. Peu importe qu’une figure ait été dotée ou non des propriétés qui lui sont propres, pourvu qu’elle en ait l’apparence. Peu importe qu’un instrument ne soit pas utilisé comme il le devrait, pourvu que le résultat obtenu ait l’apparence de celui recherché.

Quelques pistes d’activités

  • Reproduire un objet géométrique d’après modèle ou d’après un plan de construction.

La reproduction suppose une attitude active qui ne se cantonne pas à une stricte imitation. Il faut savoir analyser la figure à reproduire avant d’en déduire une chronologie de construction.  Cela débutera par une déconstruction de l’objet avec repérage de figures géométriques simples et de propriétés.

A cette phase de déconstruction succèdera une phase de  reconstruction de l’objet en établissant une chronologie même intuitive.

tracenpoche

  • Décrire un objet géométrique.

Ces phases de déconstruction et de reconstruction seront aussi l’occasion d’effectuer un travail de description reposant sur une nécessaire précision du langage. L’utilisation d’un logiciel de géométrie dynamique nécessite une connaissance rigoureuse du vocabulaire géométrique au risque de ne pouvoir réaliser correctement les actions désirées.

  • Créer le plan de construction d’une figure géométrique.
  • Terminer, compléter une figure géométrique.

La valeur ajoutée de la géométrie dynamique

La géométrie dynamique favorise une pédagogie active de recherche de solutions dans laquelle l’erreur est constructive. Les élèves, généralement regroupés par binômes s’auto-évaluent et s’auto-régulent, font, défont, recommencent autant de fois qu’ils le désirent. L’aide entre groupes fonctionne naturellement et doit même être favorisée par l’enseignant.

La phase de tracé est allégée par rapport au travail sur feuille, ce qui libère chez les élèves de la capacité intellectuelle pour l’analyse et la construction.

Puisque dans Tracenpoche, toutes les propriétés et toutes les actions doivent être demandées explicitement pour être effectives, les élèves passent peu à peu d’une géométrie perceptive, intuitive à une géométrie réfléchie. Le lien avec les activités traditionnelles doit donc être fort pour permettre d’affermir une utilisation réfléchie des outils tels que l’équerre ou le compas.

bandeau_tep1

Tracenpoche, qui est un logiciel gratuit développé par l’équipe Sésamaths, existe en version téléchargeable mais aussi en version en ligne dans laquelle on peut travailler avec deux onglets du navigateur (l’un pour le modèle, l’autre vierge, pour travailler).

Il existe d’autres logiciels de géométrie dynamique comme Déclic ou Geogebra.

 

Ouvrir un site internet hébergé par le rectorat

Le rectorat de l’Académie de Besançon propose un service d’hébergement de « site internet – blog – site d’école ».

Ce service présente différents avantages majeurs :

  • Gratuité
  • Sécurité (mises à jour effectuées par les services informatiques du rectorat)
  • Accompagnement
  • Ressources institutionnelles

C’est le directeur de l’école qui doit effectuer la demande :

Rendez-vous sur PRATIC+.

Suivez la procédure ci-dessous :

tuto-hebergement-site-web

La DSI (Direction des Systèmes d’Information) du rectorat a produit un pas à pas pour faire cette demande.

Pas-à-pas pour l'ouverture d'un site d'école par un directeur d'école
Nom du fichier : sites-ecole_v1_2016-2017.pdf (246 KB)
Légende : Pas-à-pas pour l'ouverture d'un site d'école par un directeur d'école

NOTE : si vous disposez déjà d’un site web (sous WordPress), vous pouvez demander à « migrer » votre site sur ce nouvel hébergement. Cette information est  présente dans le pas-à-pas proposé.


Ci-dessous, vous pouvez observer les 3 sites de démonstration parmi lesquels vous pourrez choisir (il sera toujours possible de modifier l’aspect de votre site par la suite) :

http://ecole1-demo.ac-besancon.fr/

http://ecole2-demo.ac-besancon.fr/

http://ecole3-demo.ac-besancon.fr/

NOTE : dans l’hypothèse ou l’application « hébergement » n’apparaîtrait pas dans SUDE avec vos identifiants professionnels, prenez contact avec votre équipe de circonscription. Il faut en effet que votre IEN ait donné son accord à la DSI pour que les directeurs de sa circonscription accèdent au service.

Vous trouverez dans ce site d’autres ressources, vous permettant notamment de prendre en main WordPress. Vous pouvez également contacter votre équipe de circonscription pour plus de détails.

Créer une carte mentale avec ma classe – Pour quoi faire ?

La carte mentale (on l’appelle aussi heuristique ou mind map) est un schéma arborescent qui donne une vue synthétique d’un sujet complexe tout en permettant d’en développer les détails.

Cet outil visuel, structurée avec des mots-clés et des arborescences, permet de clarifier, d’organiser des informations et de définir des relations entre elles.

Quels sont les avantages d’une carte mentale ?

Elle favorise une compréhension quasi instantanée d’une situation complexe, en mettant en valeur les points importants, en listant et en hiérarchisant les différentes composantes d’un sujet donné. Elle permet une meilleure mémorisation en donnant une vision globale et non linéaire de ce sujet (historique, concept,…)

CM fiche de lectureCarte mentale d’une fiche de lecture

Pourquoi et comment concevoir une carte mentale en classe ?

Au départ, il est préférable de construire beaucoup de cartes mentales collectivement (On peut d’ailleurs commencer cet exercice avec une affiche et des feutres de couleur). Tout le monde peut participer, expliciter et justifier ses choix.

A l'école d'Emagny, la carte mentale est construite collectivement et reste affichée dans la classe. Elle constitue la seule formalisation dans le cahier de leçons.
A l’école d’Emagny (25), la carte mentale est construite collectivement et reste affichée dans la classe. Elle constitue la seule formalisation dans le cahier de leçons.

On utilisera des couleurs et des numéros pour guider la lecture parmi les liens.

Ce travail pourra ensuite se faire par groupe ou individuellement à condition que les élèves soient habitués à l’exercice et que celui-ci ne soit pas trop ambitieux.

Elle peut servir pour préparer un travail thématique, parler d’un ouvrage (personnages, lieux, différentes phases,….), aborder une notion complexe (en grammaire « qu’est-ce qu’un COD ?, en sciences : les planètes ? »), réactiver des connaissances mais aussi construire un résumé.

Elle peut même être utilisée en maternelle (3 petits cochons : personnages, lieux, les moments drôles, les moments tristes, recette de cuisine,….)


Recette de cuisine – Cliquez sur le carré avec une flèche au bas de la carte mentale pour l’agrandir.

La carte mentale pourra  cohabiter avec la leçon sur le cahier (Deux approches différentes : linéaire et globale)

D’autres exemples de cartes mentales conçues collectivement à l’école d’Emagny (25), d’abord sur affiche puis collées dans le cahier de leçons sont à consulter ci-après :

Quel logiciel de carte mentale choisir ?

Des logiciels de création de cartes mentales sont téléchargeables gratuitement en ligne comme XMIND, FREEMIND, FREEPLANE, ….

Des solutions collaboratives existent aussi. On peut ainsi travailler à plusieurs en ligne pour co-construire une carte mentale. Ces solutions nécessitent généralement une inscription : Mindomo, Framindmap, Popplet, Mindmeister ou Coggle.

Sur tablette, on trouve aussi des solutions de Mindmapping : Mindjet, Mindly, Mindmeister ou Mindomo.


Géographie – Cliquez sur les symboles au bas de la carte mentale pour y naviguer.