Archives de catégorie : Documentation et ressources à destination des communes

Financement du matériel numérique des écoles

Le matériel numérique peut être coûteux, et les collectivités ont besoin de lisibilité sur ces questions.

En premier lieu, il est indispensable de définir les investissements annuels nécessaires, en fonction des conditions locales. Dans de trop nombreuses écoles (notamment rurales), des investissements importants sont faits sur une année en particulier, et les équipements concernés deviennent obsolètes simultanément quelques années plus tard, obligeant à nouveau à des dépenses conséquentes. De même lors de l’achat, il semble avantageux de prévoir des éléments facilitant la maintenance.

Il est donc préférable de renouveler régulièrement les équipements, en procédant par phases, et en déterminant les priorités avec les équipes pédagogiques.

Votre école en est toujours à ce stade ? (photo : https://pixabay.com/)

Concernant le financement, des collectivités peuvent être aidées :

  1. Actuellement, de façon particulière et ponctuelle, certaines collectivités peuvent répondre à un appel d’offre dans le cadre du Plan national numérique (PNN).
    Pour en savoir plus, consultez cette page.
  2. Si la collectivité est éligible, elle peut se tourner vers les subventions de la DETR. Cette dotation concerne notamment l’informatisation des écoles.
    Le matériel respectera les préconisations du guide d’équipement numérique de la DSDEN […]. Ordinateurs, tablettes, imprimantes, vidéoprojecteurs interactifs, équipements de captage de son et d’images, appareils photos, etc. Taux de subvention : de 35 à 50 %.
    (Extrait du guide appel à projets 2017 de la préfecture du Doubs)

    Pour en savoir plus, consultez cette page.

Installer Open-Sankoré sur Ubuntu

Installer Open-Sankoré sur Ubuntu 14.04 LTS ou sur Ubuntu 16.04 LTS

(Procédure testée dans « EduBuntu », « Xubuntu » et « LinuxMint Cinnamon »)

L’installation d’Open-Sankoré est un contre-exemple de la simplicité offerte pour les autres logiciels. Cette application ne possède pas de PPA et n’est pas intégrée dans les distributions Linux. De plus, la dernière version d’Open-Sankoré pose des problèmes pour l’exécution des sons et des vidéos dans Ubuntu. Il est nécessaire d’installer un paquet lié à VLC et de changer un lien. À l’attention de personnes plutôt débutantes dans Linux, voici un pas-à-pas explicatif.

    1. Vérifier quelle est la version de Linux utilisée

      Ouvrir une fenêtre « terminal » avec [Ctrl] [Alt] [T], et taper :

      uname -a && cat /etc/lsb-release

      Note : Pour coller une chaîne de caractères dans le terminal, utiliser [Ctrl] [Maj] [V].

      → Si en réponse à la commande, la machine fait apparaître « x86_64 », le système d’exploitation fonctionne en 64 bits, si c’est « i386 » (ou « i636 ») , en 32 bits.
      → Repérer aussi le millésime d’Ubuntu.

    2. Télécharger Open-Sankoré et l’installer

      Télécharger la version d’Open-Sankoré correspondant à votre système depuis :
      http://open-sankore.org/fr/telechargement

      • Retrouver le fichier téléchargé dans le gestionnaire de fichier (par exemple « Nautilus »)
      • Clic-droit sur ce fichier au format ZIP, et choisir
        Extraire ici
      • Un dossier est créé. Il contient un fichier au format DEB.
      • Lancer ce fichier DEB et suivre les instructions pour l’installation du logiciel et de ses ressources.
        (Il n’est pas encore temps de lancer Open-Sankoré.)
      • Les fichiers d’installation ne sont plus utiles. Penser à les effacer.
    3. Vérifier si le « gestionnaire de paquets Synaptic » est installé

      • Tester la présence de « Synaptic ».
        Dans le terminal, taper :

        apt list -a package synaptic

      • Si le gestionnaire de paquets Synaptic est présent sur la machine, la réponse à la commande est assez explicite :
      • Si seule la première ligne apparaît, c’est que Synaptic, n’est pas installé. Dans ce cas, taper dans le terminal :

        sudo apt-get install synaptic

        Taper le mot de passe de la session administrateur. Des fichiers se chargent. Confirmer l’installation du logiciel.

    4. Installer le paquet « phonon »

      • Dans le terminal, lancer le « Gestionnaire de paquet Synaptic », en tapant :

        sudo synaptic

        (S’il est demandé, taper votre mot de passe de session administrateur.)

      • La fenêtre du « Gestionnaire de paquet Synaptic » apparaît à l’écran.
        • À l’aide du bouton correspondant, rechercher « phonon »
        • Cocher « phonon-backend-vlc », 
          puis cliquer sur « Sélectionner pour installation »
        • À l’aide du bouton correspondant, « appliquer » l’installation du paquet.
        • Suivre les consignes du « Gestionnaire de paquet Synaptic »
      • À la fin, fermer cette application.
    5. Régler le lien vers « phonon »

      Reprendre la fenêtre du terminal

      • Supprimer un lien précédemment créé lors de l’installation d’Open-Sankoré, en tapant :

        sudo rm /usr/local/Open-Sankore-2.5.1/plugins/phonon_backend/phonon_gstreamer.so

      • Puis créer un nouveau lien vers l’outil de VLC
        • Si la version d’Ubuntu est 32 bits, taper :

          sudo ln -s /usr/lib/i386-linux-gnu/qt4/plugins/phonon_backend/phonon_vlc.so /usr/local/Open-Sankore-2.5.1/plugins/phonon_backend/phonon_gstreamer.so

        • Sinon, la version d’Ubuntu est 64 bits. taper :

          sudo ln -s /usr/lib/x86_64-linux-gnu/qt4/plugins/phonon_backend/phonon_vlc.so /usr/local/Open-Sankore-2.5.1/plugins/phonon_backend/phonon_gstreamer.so

Refermer la fenêtre du terminal

Open-Sankoré peut être lancé

À partir de la partie « Éducation » des menus, retrouver Open-Sankoré pour le lancer.

Lors de l’insertion d’un fichier-son, Open-Sankoré fait apparaître une interface d’une ligne. Si le son n’était pas joué, presser au préalable sur le bouton « stop »

Références

Voir aussi

Remplacer Windows XP dans mon école

De nombreux postes dans les écoles fonctionnent encore avec le système d’exploitation « Windows XP ». Celui-ci n’est plus mis à jour par Microsoft, et les postes concernés vont avoir de plus en plus de difficultés à afficher des pages internet, à installer des logiciels…

Des collectivités se lancent dans des investissements importants, sur l’achat d’EIM (tablettes, appareils hybrides ou portables), mais d’autres éprouvent des difficultés pour renouveler le matériel.

Dans ce temps de transition entre les nouveaux équipements et ces anciens postes, des solutions transitoires existent pour continuer à utiliser au mieux le matériel disponible.

Il existe différentes variantes du système d’exploitation Linux dédiés aux écoles qui peuvent avantageusement remplacer Windows XP.

Dans cet article, nous vous présentons l’une de ces distributions : Scolbuntu.

En remplaçant le contenu de votre ordinateur par Scolbuntu, voici ce que vous avez à votre disposition :
(Cliquez sur chaque item pour dérouler.)

Une ergonomie pensée pour les élèves

Avec des icônes de grande taille, que les élèves ne peuvent pas supprimer ou déplacer malencontreusement. Cette interface est modulable.

Elle peut être « copiée » simplement d'un poste à un autre. On peut ajouter des liens Internet (vers le site de l'école par exemple)...

Un navigateur internet - protégé

Mozilla Firefox, auquel est ajouté une extension de sécurisation de la navigation. Un mot de passe existe pour débloquer des sites vérifiés par l'enseignant et que l'outil bloquerait tout de même.

Un ensemble de logiciels et applications pour les élèves

On trouve des ressources variées, classées par niveau et par domaine. Parmi celles-ci, on peut citer l'ensemble des jeux et applications de Gcompris, particulièrement adaptés à l'école maternelle.

Une suite bureautique complète

LibreOffice : qui permet d'accéder à un traitement de texte (LibreOffice Writer), un tableur (LibreOffice Calc), un logiciel de « dessin » (LibreOffice Draw) pour un journal d'école par exemple, un logiciel de création de diaporamas (LibreOffice Impress).

Une documentation complète

Dans laquelle vous retrouvez les informations sur chacun des logiciels éducatifs préinstallés, mais aussi les procédures pour modifier les écrans d'accueil des élèves...

La possibilité de créer des dossiers partagés

Pour simplifier les échanges de documents entre élèves et la distribution de contenus par l'enseignant.

On peut noter que l’ajout d’un antivirus n’est pas indispensable sur ces systèmes d’exploitation, et que la mise en œuvre est tout à fait simple et rapide, accessible à tout technicien local.

Ces outils sont libres et peuvent être utilisés dans les écoles. Contrairement à ce qu’on peut parfois entendre, Linux, ce n’est pas (que) pour les spécialistes et les informaticiens. Ajouter un programme est extrêmement simple (une logithèque existe) et de nombreux logiciels utilisés sur Windows peuvent également être installés. L’immense majorité des périphériques (imprimantes, scanner…) fonctionne avec ce système.

Plus d’informations sur Scolbuntu à cette page ou en contactant l’ATICE de votre circonscription.

L’indispensable pour un poste informatique qui arrive dans votre école

Dans les écoles, on voit encore trop fréquemment arriver un carton emballé avec l’appareil demandé par l’équipe enseignante (un ordinateur portable, une unité centrale pour la classe…)

Les enseignants, les directeurs, ne sont pas des installateurs de matériel informatique. Les techniciens locaux, auxquels les collectivités font appel dans la grande majorité des cas, doivent pouvoir fournir un appareil prêt à l’emploi.

Dans cet article, vous trouverez les éléments indispensables à prendre en compte avant la livraison d’un appareil.

Un antivirus

Rappel: l'Académie de Besançon propose un antivirus gratuit, à destination des écoles. Il est également possible d'obtenir une licence à titre privé pour les enseignants. Vous pouvez vous référer à cet article pour plus de précisions .

Un filtre pour la navigation sur internet

Filtre qui doit être présent même sur un poste qui n'est pas réservé à l'usage des élèves ! (L'enseignant peut souhaiter rechercher des images sur internet, les projeter aux élèves).

L'objectif est de tendre vers des systèmes de contrôles « centralisés » (un « serveur mandataire » qui va contrôler l'accès pour tous les appareils de l'école). Mais dans l'attente de l'installation de ce type de solutions, la protection dans la navigateur internet (Mozilla Firefox, Internet Explorer, Google Chorme) est une première pierre (qui reste « insuffisante » d'après le guide Eduscol).

Pour la protection par le navigateur, vous pouvez vous référer à cet article.

Autre lecture importante: cet article dédié au moteur de recherche Qwant Junior, qui peut être défini comme moteur de recherche par défaut des postes d'une école (celui-ci filtre déjà les contenus).

Une suite bureautique

La suite LibreOffice est préconisée. Celle-ci permet l'accès à un traitement de texte (Writer), un tableur (Calc), un outil de dessin (Draw), un autre de présentation (Impress), qui sont des alternatives à des suites bureautiques payantes.

Il existe par ailleurs des versions simplifiées pour les élèves : libreoffice des écoles ou encore OpenOffice For Kids.

Un système d'exploitation « pro »

La grande majorité des postes des écoles fonctionne sous Windows. Lorsque l'on achète un appareil, il existe différentes « versions » du système d'exploitation (home, famille...). Pour pouvoir gérer facilement des partages de documents dans son école, le « domaine » utilisé, il est essentiel de disposer d'appareils fonctionnant sous une version « pro » du système d'exploitation.

On peut également rappeler qu'il existe des systèmes d'exploitation libres, que ce soit pour des postes dédiés aux enseignants, ou aux élèves (un exemple ici avec Scolbuntu)

Un ensemble de logiciels

Les logiciels cités ci-dessous sont « libres ». Ils peuvent être installés sur n'importe quel poste de vos écoles.

Etc...

Un système de sauvegarde des documents

Tout particulièrement pour les postes pour les enseignants : une sauvegarde des documents pour éviter leur perte en cas de problème informatique.

Différentes solutions existent, sur des supports externes (NAS par exemple). On peut également avoir des sauvegardes à différentes dates.

Une possible « remise à zéro » de l'appareil

Pour revenir à une version définie en cas de « défaillance » , qui disposera par défaut des éléments cités ci-dessus.

L'ajout de cet équipement au réseau existant (imprimante...)

Ajout des pilotes d'impression pour le copieur de l'école. Fonction scanner si existante. Possibilité d'accès aux dossiers partagés de l'école (ce peut être un NAS ou d'autres systèmes de partages).

CARINE – CAdre de Référence des services d’Infrastructures numériques d’Établissements scolaires et d’écoles

Le document national « CARINE » (CAdre de Référence des services d’Infrastructures numériques d’Établissements scolaires et d’écoles) a été publié le 1er juillet 2016. Le lien vous renvoie à la page d’actualités d’Eduscol.

carine

Le nouveau référentiel CARINE (Cadre de référence des services d’infrastructures numériques d’établissements scolaires et d’écoles) a pour objectif de fournir un cadre de référence commun aux acteurs décisionnaires des écoles, établissements scolaires, aux inspecteurs d’académie, aux recteurs, aux responsables des collectivités territoriales, ainsi qu’aux éditeurs de solutions et prestataires de services, pour concevoir, choisir, mettre en place et maintenir les infrastructures numériques d’EPLE et d’école. Il annule et remplace la précédente version du cadre de référence des S2i2e (Services intranet et internet d’établissements scolaires et d’écoles) de 2008.

 

Cadre de référence pour l’accès aux ressources pédagogiques via un équipement Mobile (CARMO V2)

Ce cadre de référence national pour l’Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement Mobile (CARMO Version 2) a été édité en juin 2016.

Il vise à fournir :

  • Les grandes orientations pour la mise en œuvre des projets visant à équiper les membres de la communauté éducative de l’établissement (en particulier les élèves et leurs enseignants). Ces orientations sont issues d’une démarche concertée État-Collectivités pour le service public du numérique éducatif.
  • Les recommandations principales pour élaborer et conduire les projets. Ces recommandations sont détaillées afin d’aider les porteurs de projet dans l’élaboration de leurs cahiers des charges et l’organisation du projet, et d’aider les acteurs de la filière industrielle en leur présentant les attentes pour le numérique éducatif.

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ci-dessous : carmo2

Vous pouvez également vous référer à la page d’actualités d’Eduscol: http://eduscol.education.fr/cid90992/publication-du-cadre-de-reference-carmo-version-2.html

Plan Numérique National

Nous tenterons de vous apporter les documents essentiels dans cet article, d’en extraire les informations les plus importantes, et de vous indiquer des liens vers d’autres sources utiles. N’hésitez pas à contacter les équipes de circonscriptions.

Cet article est construit autour de 5 parties, auxquelles vous pouvez accéder par le « menu » ci-dessous :

1. À propos du Plan Numérique

2. À propos de l’équipement à choisir pour vos écoles

3. À propos des ressources numériques à sélectionner

4. À propos du réseau Wi-Fi

5. Quelques liens utiles

 


À propos du Plan Numérique

1. À propos du Plan Numérique :

Certains documents vous ont été transmis (communes, directeurs…). Notamment l’appel à projets « collèges numériques et innovation pédagogique », à retrouver dans le tableau ci-dessous (ce document est celui de l’AAP 2016 !)

AAP_Colleges-numériques 1411418399_647705-powerpoint-128

Pour les appels à projets 2017, il convient de s’intéresser au document national proposé à cette page, où vous trouverez d’une part l’Appel À Projets lui-même (document pdf), d’autre part le dossier de candidature de l’Académie de Besançon (un tableau). Mais dans tous les cas, il est indispensable de passer par votre circonscription, pour enregistrer votre candidature auprès de la DANE de l’Académie.

En quelques mots :

Une école peut répondre à l’appel à projets si elle fait partie du secteur d’un collège connecté. (À voir sur la carte des collèges connectés). Répondre à l’appel à projet, c’est élaborer un projet pédagogique et éducatif cohérent, formalisé dans une convention. Concernant le soutien financier, pour les écoles, la subvention de l’État est fixée sur la base d’un montant plafonné à 8000 € par classe mobile (limite : 3 classes mobiles par école). Le taux de prise en charge par l’État est fixé à 50% (plafond de 4000 € par classe mobile). Les écoles reçoivent également une dotation exceptionnelle de 500 € par école pour l’acquisition de ressources pédagogiques numériques. Les réponses à l’AAP sont à donner dans certaines limites de temps, en fonction des différentes vagues.

AAP1Attention au lobbying sur la vente de ressources ou d’équipements. Les équipes de circonscriptions sont à votre service pour accompagner vos choix.

En juin 2016, une réunion a eu lieu dans les locaux de la DSDEN du Doubs. Un diaporama a été présenté aux participants. Vous pouvez le retrouver ci-dessous.

ReunionPNN2016-DSDEN-DANE-DAF-DSI 1411418399_647705-powerpoint-128

Retour en haut de page


À propos de l’équipement à choisir pour vos écoles :

2. À propos de l’équipement à choisir pour vos écoles :

Le plan numérique suggère de se référer au document national CARMO Version 2 (Cadre de référence pour l’Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement Mobile). Les informations sont disponibles à cette page.

Mais qu’est-ce qu’une classe mobile ?

Une solution classe mobile se compose a minima de plusieurs terminaux (dont un pour l’enseignant) et d’un conteneur sécurisé.

En quelques mots :

CARMO est un document complet, et très détaillé. Pour la question du choix des équipements, nous vous proposons deux documents (extraits de CARMO V.2) ci-dessous :

  • Le premier est la grille récapitulative des recommandations pour le choix des EIM * (les Équipements Individuels Mobiles) ;
  • Le second, un tableau dans lequel vous pouvez « noter » les EIM (Équipements Individuels Mobiles) sélectionnés, et qui vous donnera un classement automatique en fonction d’une pondération :
CARMO_Grille-recapitulative-des-recommandations 1411418399_647705-powerpoint-128
CARMO_Annexe_B_grille_de_choix_EIM 647702-excel-128

Précision : dans certains cas, le choix des équipements dépend de l’interlocuteur (exemple de la CAGB pour Besançon et les communes conventionnés « ordiclasse »)

Pensez également au forum du 5 juillet à l’atelier CANOPÉ de BESANÇON. 5 Rue des Fusillés de la Résistance, 25000 Besançon. Pour les absents des ATICE de circonscriptions présents lors de cette journée peuvent vous faire part de ce qu’ils ont pu observer (et notamment les propositions de différents interlocuteurs).

(Pour les questions liées aux infrastructures numériques, les collectivités disposant d’un service compétent peuvent se référer au  « CARINE » (CAdre de Référence des services d’Infrastructures numériques d’Établissements scolaires et d’écoles).

Retour en haut de page


À propos des ressources numériques à sélectionner :

3. À propos des ressources numériques à sélectionner :

Pour faire des choix de ressources numériques adaptées aux besoins pédagogiques et partagées, il existe une méthodologie expliquée dans le « guide pour acquérir des ressources numériques ».

En quelques mots :

  • Attention à la compatibilité avec les différents appareils de l’école.
  • Vérifier que la proposition n’induit pas d’autres dépenses.
  • S’intéresser aux ressources institutionnelles (Éduthèque, les Fondamentaux…)
  • Pouvoir tester d’une manière ou d’une autre la ressource avant l’achat.
  • Voir les pages « avez-vous penser à ? » du guide pour acquérir des ressources numériques. (Extrait proposé ci-dessous)
Reperes_Ressources_numeriques_extrait 1411418399_647705-powerpoint-128

Retour en haut de page


À propos du réseau Wi-Fi :

4. À propos du réseau Wi-Fi :

Utiliser des Équipements Individuels Mobiles dans les classes, c’est mettre en oeuvre un réseau WiFi. La source la plus utile à étudier est le référentiel Wi-Fi publié par Eduscol. Vous pouvez le trouver à cette adresse : http://eduscol.education.fr/cid89186/referentiel-wi-fi.html

Nous avons évoqué le sujet dans cet article du site numérique.

En quelques mots :

  • 3 documents en fonction des interlocuteurs (général, technique, santé).
  • Pour toute nouvelle installation, des boîtiers que l’on peut déconnecter, et une information au conseil d’école (voir document « santé »).
  • Une question essentielle : quelles conditions générales d’utilisation pour le Wi-Fi dans mon école (quels appareils se connectent et comment ?).

Retour en haut de page

AAP2


Quelques liens utiles :

5. Quelques liens utiles :

Retour en haut de page

* EIM : Équipements Individuels Mobiles – un portable, une tablette, un appareil « hybride » (avec clavier amovible), sont des Équipements Individuels Mobiles.

Les antivirus académiques

Versions familiale et professionnelle pour Windows

L’académie de Besançon a passé un marché avec l’éditeur de solutions d’antivirus « Kaspersky ». Et des licences peuvent être proposées aux collectivités et aux enseignants.

  • Vous êtes enseignant → Vous pouvez bénéficier gratuitement d’une licence pour la version familiale de « Kaspersky antivirus ». Connectez-vous sur le site « antidote.ac-besancon.fr », pour prendre connaissance des modalités.
  • Vous cherchez à protéger les machines utilisés au sein d’une école → Accédez au site http://atelech.ac-besancon.fr/atelech/ecoles. Là, en fonction des caractéristiques des machines concernées, téléchargez la dernière version du paquet d’installation et sa documentation.
    Notez que le produit et sa licence s’adressent uniquement aux postes professionnels de l’école.

Installation (ou migration) de la version professionnelle

À ce jour, l’installation s’effectue en trois étapes :

  1. Le lancement du paquet téléchargé mène à la décompression des fichiers nécessaires à l’installation, dans un dossier.
  1. Ouvrez ce dossier et lancez, en tant qu’administrateur, l’exécutable qui s’y trouve. « Kaspersky antivirus » est installé, après suppression éventuelle de la version précédente. En même temps, un petit programme – un agent d’administration – se connecte aux serveurs du rectorat pour valider la licence. Désormais, cet outil vérifiera périodiquement si la licence peut être automatiquement renouvelée en ligne.
  1. Le paquet téléchargé et le dossier qui a été généré lors de l’installation peuvent être supprimés.

Notez que les machines aux caractéristiques trop faibles ne pourront plus supporter « Kaspersky antivirus ». Le site http://atelech.ac-besancon.fr/atelech/ecoles propose une alternative.

Si l’installation de la version professionnelle échoue.

  • Vérifiez qu’il n’existe pas dans la machine de logiciels incompatibles, notamment d’autres antivirus.
  • Assurez-vous que la version de Windows soit à jour. Ainsi il est nécessaire de posséder : « Windows XP SP3 » ou « Windows Vista SP2 ». (Il peut en être de même de certains pilotes.)
  • Il est aussi possible que la version précédente de « Kaspersky » n’ait pas pu être (complètement) désinstallée.

Au rectorat, le dossier est suivi par Maxime Coquibus ;
maxime.coquibus@ac-besancon.fr

Schéma directeur des espaces numériques de travail (SDET V6.0)

Le SDET est un document d’appoint à destination des équipes enseignantes et des collectivités locales pour définir les services attendus dans les espaces numériques de travail et pour formaliser les préconisations organisationnelles, fonctionnelles et techniques.

Sa version 6.0 a été édité en novembre 2016 par le Ministère de l’Éducation Nationale.

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ci-dessous.

sdet V6

Usage de l’internet dans le cadre pédagogique et protection des mineurs

Les déploiements d’accès généralisés à l’internet dans les établissements et écoles ne peuvent s’effectuer qu’en prenant en compte les besoins des enseignants et des équipes éducatives de disposer d’outils leur permettant de sélectionner ou de contrôler l’information mise à disposition des élèves.

CIRCULAIRE N°2004-035 DU 18-2-2004

Il s’agit donc de veiller à disposer d’un système de filtrage et de contrôle des accès à internet. Ce peut être fait par l’intermédiaire d’un équipement matériel, ou logiciel.

Certaines écoles du département disposent d’un équipement centralisé, filtrant les recherches, le plus souvent en lien avec des « listes noires » (l’Académie de Toulouse dispose d’une liste référence en la matière et régulièrement mise à jour).

D’autres utilisent un dispositif proposé par l’Académie de Besançon, le « proxy académique », à mettre en place sur chaque poste. Un pas-à-pas sur l’utilisation de cet outil vous est proposé ci-dessous :

Sécuriser un navigateur internet avec le proxy académique
Nom du fichier : proxy-ecole_2015-11.pdf (224 KB)
Légende : Sécuriser un navigateur internet avec le proxy académique

Vous trouverez également sur Eduscol un guide complet sur le sujet : nécessité du contrôle d’internet pour les mineurs,  moyens techniques à mettre en œuvre, architectures proposées solutions logicielles, fonctionnement d’une liste noire…

En tout état de cause, les directeurs d’école doivent s’informer sur le sujet et agir, en lien avec la collectivité territoriale compétente si nécessaire, pour que les mineurs soient protégés dans le cadre de l’usage d’internet en classe.

Les équipes de circonscription peuvent vous aider à déterminer la solution la plus adaptée en fonction de la situation de votre école.